Mon compte
Actualités

Moto Morini Super Scrambler 1200 : notre essai routier en Corse

Il y a quelques semaines, Cafe Racer Only était convié 2 jours en Corse à l’invitation de la SIMA afin d’essayer plusieurs modèles distribuées par l’entreprise dont le Super Scrambler Moto Morini 1200. Nouveauté bientôt disponible en concessions, lors de la pré-sélection des modèles d’essais, nous avions mis notre dévolu principal sur cette machine dont nous avions beaucoup apprécié le dessin initial. Sur la base de la Milano, Moto Morini nous propose ce 1200 Super Scrambler dont la transformation réside en un nouveau guidon, des roues à rayon chaussées de Pirelli Scorpion Rally STR, une selle et un échappement légèrement revus. Au programme de cet essai ; des cols montagneux aux virages sans fin, des paysages somptueux, des routes aux revêtements incertains, des orages intempestifs sans oublier les cochons locaux présents en bord de route et le tout dans une ambiance très conviviale et authentique.

Super Scrambler 1200 Moto Morini : revue de détails

Le style de la Super Scrambler 1200 Moto Morini est une réussite. Homogène, bien proportionnée et équilibrée la moto pose sa personnalité au premier regard. Son phare rond cerclé de métal avec sa signature visuelle ronde, le petit saute vent associé, les échappements (relativement) hauts avec leurs grilles de protection perforées, les différents pièces en acier également perforées, le réservoir atypique, la ligne d’échappement, la robe complète noire…apporte une réelle identité à la Moto Morini. Un style propre et différenciant, tel est l’ADN de ce Super Scrambler. Côté néo-rétro, la selle, une sacoche de cadre, des protèges genoux et une sacoche latérale en cuir marron apportent une touche vintage supplémentaire à l’ensemble. Quant au côté Scrambler, comme déjà signalé, il est appuyé par un guidon haut typé enduro avec sa barre de renfort, des jantes à rayons avec pneus à crampons et des accessoires spécifiques.

Le Super Scrambler 1200 Moto Morini en action







Motorisation et équipements du Super Scrambler 1200 Moto Morini

Côté équipement la Moto Morini propose du solide : un châssis treillis acier, un bras oscillant, du même acabit avec réglage excentrique de la chaîne, une fourche télescopique inversée Ø 46 mm (entièrement réglable en précharge, réglage hydraulique en compression et détente), un mono amortisseur avec liaison progressive au bras oscillant réglable en précharge, un freinage radial à l’avant avec un double disque Brembo 4 pistons de diamètre 320 mm, un simple disque Brembo 2 pistons de diamètre 220 mm, un ABS (système BOSCH MP9.1) sur les deux roues, qui peut être désactivé par le pilote avec la commande au guidon, un embrayage hydraulique avec pompe Brembo qui gère une boîte de vitesses à six rapports. Associé à ces équipements l’on trouve le moteur 1200 V2 Balbiero CorsaCorta, un bicylindre en V à 87° de 1187 centimètres cubes, cylindres en bloc avec la base, distribution à deux arbres, têtes en alliage d’aluminium avec 10% de silicium. L’alésage record de 107mm gage d’un tempérament hors du commun dans les hauts régimes fait de ce moteur l’un des plus performants de sa catégorie.

Revue de détails du Super Scrambler 1200 Moto Morini


















Prise en main du Super Scrambler 1200 Moto Morini

Hauteur de selle à 83cm, largeur contenue de la selle et poids contenu à 202kg font que le Super Scrambler est facile à enfourcher et à maitriser à l’arrêt. Les commandes tombent bien sous les mains et l’écartement du guidon est raisonnable. Les repose-pieds sont un peu surélevés et montent par contre les genoux assez haut (Votre essayeur fait 1.80m pour 90kg). L’assise est typique du style Scrambler : torse droit un tantinet pivoté vers l’avant pour suivre la tendance actuelle fortement inspirée de l’ambiance tout-terrain des années 70. L’écran TFT 5’’ est de très bonne taille avec un affichage très lisible de l’ensemble des informations. Trois configurations d’affichage différentes sont disponibles. Contact mis et la moto délivre un joli son assez onctueux. Le passage de vitesse est aisé et la boîte se montre docile et réactive. Une rangée de leds située au dessus de l’écran s’allument à chaque accélération à partir de 4000 tr/min en passant du vert au jaune puis au rouge du limiteur. Perturbant au début, le système s’avère à l’usage très pratique, voire plus efficace visuellement qu’un classique compte tours. Le moteur est très agréable et ce dès les premiers tours et nulle vibration intempestive ne vient déranger son fonctionnement. La poussée est constante, pleine et progressive tant que l’on reste dans les 4000/5000 tours mais passé ce stade le 1200 V2 Balbiero CorsaCorta délivre une puissance tout simplement impressionnante et le paysage défile à grande allure. Enchaîner les virages des cols corses en troisième est un réel plaisir ! Couple et puissance disponibles permettent d’attaquer et de ré-attaquer les courbes avec beaucoup de dynamique et approcher la zone rouge est un vrai plaisir tant le moteur reste homogène même dans les tours hauts. L’excellent châssis, la position de conduite légèrement en avant, la roue avant de 17" participent à un pilotage fluide et sûr. Le freinage est une référence avec un double disque vraiment puissant et modulable et un arrière capable d’aider à corriger les erreurs de trajectoires et d’assister de façon efficace dans des arrêts. La fourche avant, même dans les freinages d’urgence appuyés (quelques virages “surprise“ lors du périple…), ne subit pas d’écrasement notable et offre une adhérence parfaite même sur chemins défoncés. L’excellent ABS Bosh n’intervient pas inutilement et ce dernier peut d’ailleurs être déconnecté pour une utilisation tout-terrain.

Scrambler ou moto polyvalente ?

Si la Moto Morini prend l’appelation de Super Scrambler, la position debout n’est pas des plus naturelles et même si les pneus crampons aident au comportement général de la moto sur chemins de terre, l’ensemble n’incite pas à du vrai Off-Road. La suspension avant est pour le coup un peu limite et le guidon un poil trop bas pour les pilotes au-delà d’1.80m pour obtenir une position naturelle. Les 200kg, le centre de gravité relativement bas associés à une position de pilotage Off-Road non optimisée et l’absence de sabot moteur limiteront l’ardeur des moins expérimentés. Pour autant l’ensemble est homogène est rassurant et parcourir les chemins transversaux à votre rythme ne posera aucun problème. Dans tous les cas, le terrain de prédilection de la 1200 restera de notre point de vie, les départementales ou la moto saura se jouer des trajectoires et des routes mal entretenues avec une aisance rare et rassurante. Si nous avons trouvé La Milano lourde de l’avant, le Super Scrambler offre un surplus de maniabilité. Celui-ci est fort appréciable en zone urbaine ou un angle de braquage réduit oblige à une bonne appréhension de la moto. Sur les voies rapides (Il y en a en Corse…), le Super Scrambler se montre très efficace même avec ses pneus crampons. La position de pilotage est vraiment agréable et les genoux, bien en contact avec le réservoir, permettent d’appuyer efficacement lors des changements d’angle. Rigidité du châssis, disponibilité du moteur permanente et système de freinage performant permettent de rouler tranquille comme d’attaquer d’un simple mouvement de poignet. À noter une absence totale de vibrations à toutes les allures et ce tant au niveau des bras que des pieds. La protection du petit saute vent est assez efficace mais sera un peu limite dès les vitesses réglementaires dépassées.

Essai Super Scrambler 1200 Moto Morini : conclusion

Stylé, très bien équipée, équilibré, doté d’un moteur époustouflant servi par un châssis performant, le Super Scrambler Moto Morini est à n’en point douter une arme efficace pour parader de café en café ou partir à la découverte de chemins inconnus. Sa grande polyvalence nous la font préférer à sa sœur, la Milano plus typée et moins “facile“ (point de vue tout à fait personnel…). Le 1200 permet de se promener en toute quiétude ou d’attaquer avec rage mais toujours avec sécurité. Moto rassurante pour les moins expérimentés, elle est une arme aux mains de pilotes émérites. Fabriquée en Italie, avec 99% de composants italiens, cette moto est destinée aux passionnés qui apprécie l’exclusivité. Proposée aux environs de 15.300€ elle est en concurrence directe avec des modèles tels que ; la Ducati Scrambler Desert Sled (12.290€), la BMW R NineT Urban G/S (14.600€) ou la Triumph Scrambler 1200 XC (15.200€). De notre point de vue, le Super Scrambler Moto Morini à pour lui de nombreux avantages à faire valoir au-delà de son style avec un moteur unique servi par un châssis rigoureux et des équipements performants. Une alternative pertinente pour tous ceux qui veulent sortir du lot.

L’ambiance de l’essai du Super Scrambler 1200 Moto Morini













La galerie photo et vidéo du Super Scrambler 1200 Moto Morini













Caractéristiques techniques de la Super Scrambler Motomorini

  • Type : bicylindre 4T / Refroidissement par eau / Double ACT, 4 soupapes
  • Alésage x Course : 107 x 66 mm
  • Cylindrée : 1187 cm3
  • Puissance : 85,4 kW (116,1 ch) à 8000 tr/min
  • Couple : 108 Nm à 7000 tr/min
  • Alimentation : injection
  • Mise en route : démarreur électrique
  • Transmission : 6 rapports, chaîne
  • Cadre : Chassis treillis acier
  • Suspension avant : fourche inversée entièrement réglable, diam. 46 mm, débattement 120mm
  • Suspension arrière : Mono-amortisseur réglable en précharge et détente, débattement 110mm
  • Type de freinage : ABS
  • Frein avant : 2 disques, diamètre 320 mm
  • Frein arrière : 1 disque, diamètre 220 mm
  • Pneu avant : 120/70 x17
  • Pneu arrière : 180/55 x 17
  • Poids : 202 kg
  • Hauteur de selle : 830 mm

Merci à l’équipe de la SIMA (Frédérique, Jean-Michel, Jérome…) et aux photographes pour leur accueil et leur disponibilité durant ces deux jours.

Découvrir le site Moto Morini

Crédits vidéo & photos : Florian Meuret - Rodolphe Herpet - Cafe Racer Only / Droits réservés.

aucun commentaires

    Soyez le premier à faire un commentaire

En poursuivant la navigation sur ce site, j'autorise l'utilisation de cookies de suivis et de préférences.