Mon compte
Actualités

Transcorsica AMV Légende : jour 3 de l’île Rousse à Ajaccio !

Jour 3 de la Transcorsica AMV Corse avec près de 180 km entre l’île Rousse et Ajaccio en passant par les îles Sanguinaires. Ambiance au beau fixe à l’inverse du temps qui flirtait plus avec le gris et des températures assez basses. Les plus avertis verront que le groupe dans lequel nous sommes incorporés à retrouvé sa respectable Triumph des années 70 ! Deux nouvelles bougies et la suppression du filtre à air ont eu pour effet de lui redonner une seconde jeunesse pour le plus grand plaisir de ses propriétaires qui ont réussis à “refourguer“ leur Tracer GT 7 de location au propriétaire de la T3 Moto Guzzi qui a cassé sa boîte de vitesse ! La Corse se dévoile cette fois dans ses terres avec des paysages contrastés et des routes au revêtement franchement limite (cela fait partie du charme…). Les points de vue n’en restent pas moins spectaculaire et la Corse nous dévoile la diversité de ses paysages : pitons rocheux, vallées verdoyantes, plages de sables volcaniques, forêts de conifères ou canyons ocres seront notre quotidien durant toute la journée. Si l’étape du jour, avec ses 180 km, peut paraître courte en termes de distances, en Corse les virages donnent une toute autre impression et la fatigue est de rigueur chez presque tous les pilotes en fin de journée. La vigilance est également de tous les instants car les “cochons noirs corses“ sont très présents en bord de route et peu enclin à déguerpir au son des motos. Une belle étape, pas si froide au finale aux vues de ce que nous avons vécu aujourd’hui…à découvrir très prochainement !!

Journée 3 de la Transcorsica AMV Corse












































Crédits vidéo & photos : Cafe Racer Only / Droits réservés.

2 commentaires
  • Serge

    Avant tout, merci pour ces magnifiques photos et aussi un grand merci à Gilles et Maria pour nous avoir sauver le séjour grâce au Tracer 7 de location récupéré a l’Ile-Rousse. Cela nous a permis de poursuivre le périple sur 2 roues. Certes moins de caractère que notre Guzzi mais bien agréable. Enfin, mon Calif n’est pas un T3 mais un vénérable V7 850 GT California de 72, modèle précédant le T3. Petite précision qui a son importance (pour nous) 😉.

  • Pat

    Merci ERIC pour ces superbes photos , toutes étapes confondues, qui illustrent pleinement ce ride exaltant, aux paysages éblouissants de beauté et surtout la gentillesse, la bienveillance entre participants.

En poursuivant la navigation sur ce site, j'autorise l'utilisation de cookies de suivis et de préférences.