Mon compte
Restez connecté

Inscrivez-vous dés maintenant à notre newsletter

S'inscrire
Blousons & Vestes

Veste moto Belstaff Trailmaster : 1.000 km de test !

La marque Belstaff fait partie de ces monuments textiles de l’univers motard. Contrairement à Barbour qui n’est venu que tard dans l’univers de la moto, dès 1954 Belstaff proposait des vestes, des gants, des lunettes pour motard. Che Guevara restera longtemps la meilleure publicité de la marque lorsqu’il effectua son parcours en Amérique du Sud au guidon d’une Norton 5000, puis viendra Steve Mcqueen qui, contrairement aux idées reçues porta aussi bien du Barbour que du Belstaff ! Basée initialement à Langton dans le Staffordshire, après des années sombres vers les années 1990, la marque est rachetée et la société passe sous pavillon italien jusqu’à ce jour. Pour renaître Belstaff se repositionnera sur le luxe avec des produits plus grand public et se servira des placements au cinéma pour gagner en visibilité (Le blouson d’aviateur de Leonardo DiCaprio dans Aviator (oscar du meilleur costume en 2005), le trench gothique de Johnny Depp dans Sweeny Todd, le manteau de Benedict Cumberbatch dans Sherlock ou encore la veste de motard de Tom Cruise dans la Guerre des mondes1). Nous avons donc décidé de tester un incontournable de la marque la veste Trailmaster Pro Noir en coton ciré 283 g noir qui est vendue au prix de 650 €. Attention le noir de la veste n’est pas franc et la couleur tire un peu sur le vert ou sur le marron selon la lumière.

Veste moto Belstaff Trail Master : dans le détail

Récupérer sa veste Belstaff Trail Master est en soi un exercice de musculation tant cette dernière présente un poids non négligeable. Certains diront qu’elle est lourde, de notre côté nous estimerons que la qualité est à ce prix et que dans tous les cas, les blousons en toiles cirées ne sont de toute façon pas légers. Pourvue d’une doublure thermique gilet, la veste est un monument et l’on se plaît à admirer les différents détails. Si, comme j’ai pu le lire en préparant cet article, des grincheux considèrent que la marque n’est plus que l’ombre d’elle-même depuis son passage à l’Italie, il est à parier qu’il n’ont pas vu une Belstaff depuis de nombreuses années. La Trail Master respire la qualité voire le luxe et ce dans ses moindres détails : coutures, assemblage, matière, œillets de ventilation, ceinture, passants, boutons pression, fermeture éclair, doublure…tout est parfaitement fini et donne une impression de solidité à toute épreuve. Comme vous le constaterez sur les photos “macro“ que nous avons réalisé, pas un fil ne dépasse et difficile de trouver un défaut de fabrication à cette veste.

La galerie photo de la veste moto Trailmaster Belstaff : le port






Veste Trailmaster Belstaff : un style intemporel

Au-delà de son look et de son style intemporel, la veste bénéficie d’une coupe légèrement cintrée qui évite de la faire ressembler à un sac. Cela se ressent surtout lorsque celle-ci est fermée. La marque conseille de prendre une taille supplémentaire par rapport à un blouson normal afin de bénéficier d’un certain confort. Notre version XXL est parfaite en termes de port et correspond parfaitement à un classique XL de notre garde robe habituelle. Enfiler la Veste Trailmaster Belstaff est un exercice en soi : elle est un peu raide et son poids surprend toujours, pour autant une fois sur le dos, l’on a l’impression de disposer d’une armure à toute épreuve. Moins rigide que nous l’avons craint, la toile au fur et à mesure des roulages (1.000 kilomètres de test) prend un peu de souplesse sans pour autant la faire passer pour un blouson d’été. L’ajustement se fait parfaitement via la fermeture éclair format XXL et les différents boutons pressions qui ferme le rabat d’étanchéité très efficace. Le col doublé de velours côtelé se ferme et s’ajuste parfaitement et facilement via une sangle de fermeture.

La galerie photo de la veste moto Trailmaster Belstaff : détails


















Une veste pensée et fabriquée pour les motards

De nombreux détails font de cette veste un must pour les motards : une coupe longue qui permet de couvrir le bas du dos et évite les remontées d’air froid, une membrane étanche, une doublure thermique amovible, une fermeture éclair qui ne descend pas jusqu’en bas de la veste en facilitant ainsi la position assise et en évitant à la veste de remonter au niveau du ventre, un double système de serrage des poignets avec à l’extérieur différents boutons pressions ajustables et à l’intérieur de la veste un soufflet également réglable qui évite les remontées d’eau ou d’air, un col doux en velours ajustable qui minimise les frottements, une ceinture ventrale qui maintien la veste et évite les flottements excessifs et bien entendu les nombreuses poches extérieures étanches indispensables en moto. La protection n’est pas en reste avec les protections D30 L1 homologuée CE coudes et épaules et l’emplacement pour une dorsale, les renforts en Cordura et d’une manière générale, la toile cirée permettent à ce blouson de bénéficier d’une homologation CE EPI moto. Un monument avons-nous dit…

Rouler avec une veste Trailmaster Belstaff

Comme beaucoup de nos lecteurs le savent nous alternons entre sidecar Ural, Husqvarna Svartpilen 701 et depuis un trail Macbor Montana 500. Bref trois types de véhicules très différents et des utilisations variées. Nous avons donc testé la veste avec ces trois engins. Si nous ne devrions retenir qu’une qualité se serait l’efficacité de la veste dans des conditions de mauvais temps. Pluie, neige, vent violent, cette Trailmaster Belstaff n’est jamais prise à défaut. Parfaitement étanche, chaude (trop…nous en parlerons) et pratique il est difficile de ne pas l’apprécier, d’autant qu’une fois descendu de moto vous continuez à avoir du style contrairement à certaines vestes plus techniques mais plus typées. La Trailmaster Belstaff est exactement comme un gros trail : elle est bonne partout sans exceller dans aucun domaine car son poids, sa rigidité, son volume ou son absence de respirabilité constituent des inconvénients selon les conditions rencontrées. Bien entendu son défaut numéro 1 reste l’absence d’évacuation de la chaleur corporelle malgré la présence d’œillet de respiration. Autant en Andorre (Notre lieu de résidence principal) nous apprécions sa chaleur, autant dès que nous montons à Toulouse par des températures clémentes (entre 25 et 30 degrés), la veste devient vite une machine à transpirer même sans la doublure. Seule solution alors, garder la ceinture pour être sûr de maintenir la veste en cas de chute et jouer sur la fermeture éclair pour faire rentrer de l’air. Pour autant l’on retrouve ici le même problème que le port de blousons en cuir lors de fortes chaleurs…Si les vestes trail modernes bénéficient désormais d’ouvertures pour faire circuler l’air, il s’agit d’un concept difficile à mettre en place chez Belstaff. En été, le combo idéal donc sera un tee-shirt ou un polo et la Trailmaster Belstaff. Dans la réalité les purs motards possèdent généralement plusieurs blousons et il suffit pour cela de s’ajuster aux températures, mais pour ceux comme moi qui préfèrent avoir chaud plutôt que froid, la Trailmaster Belstaff ne vous fera jamais défaut.

La galerie photo de la veste moto Trailmaster Belstaff : photos macros


















Trailmaster Belstaff : notre avis

Véritable investissement à près de 650€, cette veste Trailmaster Belstaff vous durera des années en suivant son mode d’entretien très simple. Intemporelle, elle passera toutes les époques et vous permettra de rester stylé dans toutes les occasions. Efficace, polyvalente, ingénieuse elle ne se limite pas aux seuls possesseurs d’anciennes mais fera le job avec tous les modèles néo-rétros du marché. Souvent imitée, elle reste néanmoins une référence et sa fabrication de qualité en fait un investissement judicieux.

Caractéristiques techniques de la veste moto Trailmaster Belstaff

  • Homologation CE EPI moto
  • Coton ciré 283 g fabriqué en Grande-Bretagne
  • Membrane imperméable
  • Zone 1 renforcée avec toile cordura 500D à haute ténacité sous le tissu de la coque
  • Doublure matelassée avec rembourrage de 60 g sur les manches
  • Armure amovible D30 L1 homologuée CE sur les épaules et les coudes
  • Poche pour protection dorsale D30 Viper (Stealth ou Pro)
  • Doublure matelassée amovible avec rembourrage de 150 g sur le tronc
  • Bride réglable à l’encolure
  • Gousset rabat-tempête aux poignets avec boutons-pression ornés de notre griffe estampée
  • Aérations en métal sous les bras pour une ventilation optimale
  • Deux derniers boutons-pression centraux en caoutchouc, pour protéger le réservoir
  • Velours côtelé sur le col et les poignets
  • Quatre poches plaquées fermées par un rabat imperméable et des boutons-pression
  • Poche passepoilée intérieure fermée par une fermeture zippée à spirale
  • Doublure en coton à carreaux sur le tronc et les poches intérieures
  • Cache-boucle avec griffe brodée

Équipement pilote

• Casque Shoei
• Masque Marko
• Gants Original Driver
• Chaussure Red Wing
• Jean L’Égoïste

S’offrir la veste Trailmaster Belstaff

Crédits vidéo & photos : Cafe Racer Only / Droits réservés.

En juillet tentez de gagner 2 blousons moto en jean Denim Archive Motorcycle

Participer

Jeux-concours par tirage au sort sans obligation d’achat.
Visuels non-contractuels.

À gagner 2 blousons moto en jean Denim
Archive Motorcycle

À gagner 2 blousons moto en jean Denim
Archive Motorcycle

Jeux-concours par tirage au sort sans obligation d’achat.
Visuels non-contractuels.

Actualités

Tout lire
27.07.2021

Scrambler Triumph 1200-XE Steve Mcqueen par l’atelier “My“ Triumph Toulouse

Les Scramblers sont à la mode ! Leur polyvalence en fait un indéniable plus pour tous ceux qui (...)

25.07.2021

Cafe Racer BMW R80 RT par Atelier Forge

Grand retour en arrière avec la première préparation de l’Atelier Forge. Sur la base d’un modèle (...)

Dernières minutes...

Tout lire

En poursuivant la navigation sur ce site, j'autorise l'utilisation de cookies de suivis et de préférences.