Mon compte
125 Cafe Racer Électrique

125 dragster électrique par le préparateur Hookie Co : 160 km/H annoncé…

Les motos électriques de la marque suédoise, Cake, sont avant tout des objets de design : sobres, utilitaires et minimalistes. Pour autant elles ne laissent pas indifférentes comme le prouve le très prolifique préparateur moto allemand : Hookie Co. S’ils ont déja proposé un kit pour la 125cc Cake OSÄ ANT Series, cette fois c’est une version plus musclée qu’ils ont souhaité créer. L’idée d’un dragsters silencieux peut sembler étrange, mais c’est pourtant l’ADN principal de cette réalisation et ce pour participer au festival Glemseck 101 qui comprend désormais une course réservée uniquement aux véhicules électriques.Un challenge de taille pour Hookie Co. Le modèle Cake se présente comme l’équivalent d’un scooter à essence de 125 cm3, avec un moteur de 10 kW et une vitesse de pointe de 90 km/h [56 mph].

Le 125 dragster électrique par le préparateur Hookie Co

Pour la faire courte, Hookie Co. a simplement craqué le logiciel du contrôleur pour obtenir le plus de puissance possible avec un objectif affiché à près de 160 km/h le tout avec une courbe d’accélération exponentielle. Le frein moteur a été retravaillé de façon importante à tel point que la moto n’a désormais besoin que d’un seul frein. Si l’Ösa+ est conçue d’origine pour les trajets quotidiens et le transport de marchandises, avec une ergonomie adaptée cette version Dragster hérite d’une position racing. La fourche avant est abaissée mais l’équipe a conservé le bras oscillant, l’amortisseur et les roues de 14 pouces d’origine mais avec une nouvelle monte de pneus Michelin City Grip 2. Le reste du cadre a été conservé tel que tant il est solide et peut encaisser chocs et transferts mais avec une version alternative de leur kit carrosserie ’Ant’. Le couvercle en aluminium monobloc se boulonne sur les points de montage existants de la moto, avec un peu plus de couverture que la conception Ant originale de Hookie. Le tableau de bord numérique du Cake a été déplacé de son emplacement traditionnel vers le haut du kit carrosserie. Une découpe sur le côté gauche du panneau principal permet d’accéder au port de charge électrique. La position de conduite est complétement orientée ves l’avant avec des guidons bracelet montés ultra-bas à l’avant et équipés des propres poignées translucides "Frozen" de chez Hookie. Les commandes sont on ne peut plus basiques : le côté droit comprend le démarreur et l’accélérateur, et le gauche comprend une commande d’embrayage hydraulique Magura qui a été réutilisée pour actionner le frein avant (et le seul). Les repose-pieds et leurs supports sont réalisés sur mesure et positionnés le plus en arrière possible. Hookie a également fabriqué ses propres feux avant et arrière, avec une grille de petites LED. Les deux systèmes de feux sont régis par un contrôleur Arduino, permettant à Hookie de personnaliser « l’affichage » à chaque extrémité. Si vous vous demandez à quoi sert l’antenne à l’arrière, c’est un récepteur sans fil. Hookie à développé un système qui offre un accès à distance au logiciel du moteur et de la batterie. Un projet bien délire qui prouve que l’électrique s’immisce peu à peu dans toutes les catégories même les dragsters ! Quant aux 160 km/h annoncés pour une 125cc cela laisse rêveur !

La galerie de la 125 dragster électrique













Crédits vidéo & photos : Hookie Co. / Droits réservés.

aucun commentaires

    Soyez le premier à faire un commentaire

En poursuivant la navigation sur ce site, j'autorise l'utilisation de cookies de suivis et de préférences.