Mon compte
Restez connecté

Inscrivez-vous dés maintenant à notre newsletter

S'inscrire
Actus

Test 4.000 km avec le casque Full Moon Mârkö

Pour ceux qui nous suivent régulièrement, il y a 2 mois nous sommes partis pour un long périple de plus de 4.000 km depuis l’Andorre avec comme points de passage principaux l’Auvergne (Visite du Ace Experience), l’île de Ré, le Périgord, de nouveau l’île de Ré puis l’Andorre et tout cela en compagnie de nos camarades du Smoking Bikes Club, le club moto “Confidentiel“ de Cafe Racer Only ! Sur dix jours nous avons eu ainsi l’occasion de tester différents produits dont le casque intégral Full Moon de chez Mârkö. Le choix du casque était simple ; nous souhaitions un intégral compte-tenu des portions de voies rapides inévitables durant le périple mais nous cherchions également un casque avec un large champ de vision pour profiter des itinéraires bucoliques, objets de notre périple. Le Full Moon de chez Mârkö nous a semblé remplir toutes ces conditions : un intégral carbone doté d’un très large champ de vision et de plus, particulièrement stylé !

Le test du casque moto Full Moon par Mârkö : revue de détails

Premier bon point, ce casque est une vraie réussite esthétique dont la mentonnière au profil ultra bas participe pour beaucoup. Le mariage du carbone, des filets de peinture or, des platines de visière en aluminium, du cuir et de l’Alcantara sont du plus bel effet. Léger, sa prise est main est facilitée par la mentonnière très fine qui s’avère fort pratique lors du transport. Le casque est bien fini et les différents assemblages sont bien réalisés. Le carbone est beau, les pièces en métal sont bien ajustées, le logo est discret, les cuirs et Alcantaras intérieurs sont parfaits et doux, le système d’attache permettant l’utilisation d’un masque goggle est simple mais efficace, bref du beau matos…à l’exception de la visière ! Elle semble le point faible du casque. Très fine, elle fait assez bas de gamme et le bruit qu’elle provoque lorsqu’on la manipule ne met pas vraiment en confiance. Elle se ferme via deux boutons pressions dont nous reparlerons. Elle peut se démonter assez facilement à l’aide des deux superbes platines de côté. Une fois la visière démontée, les platines se remettent à leurs places initiales et servent éventuellement de retenues à l’élastique d’un masque. Dans tous les cas, elles ne gâchent en rien l’esthétique du casque.


















Full Moon Mârkö : Le meilleur intégral / jet du marché ?

Enfiler le casque Full Moon Mârkö c’est comme porter un jet, la sécurité en plus ! Ce casque est tout simplement un jet déguisé en intégral. Le champ de vision est tellement large que l’on oublie réellement bénéficier de la protection d’un intégral. Très basse et très fine la mentonnière sort du champ de vision et vous avez vraiment l’impression de rouler en jet, protection et visière intégrale en bonus. L’impression générale est d’ailleurs renforcée par le faible poids du carbone (1200g (+/- 50g). Un camarade de la bande possesseur d’un jet à visière Boreal de chez Mârkö a regretté durant tout le périple de ne pas avoir pris le Full Moon après son essai… Le casque intégral Mârkö est, de notre point de vue, un compromis idéal pour les rides mixtes. Il sait être efficace sur les portions rapides en terme de protection grâce à sa visière et son bon maintien et il sait également se faire oublier dès que l’on roule visière ouverte ou sans visière avec des lunettes ou un masque.

4.000 km de roulage avec l’intégral Full Moon Mârkö

Nous avons emprunté durant notre périple tous les types de routes : voies rapides, nationales et départementales. À notre habitude nous mettons des bouchons d’oreilles dès que nous sommes sur autoroute et ce, tous casques confondus. Dans le cas du Full Moon Mârkö, il sont indispensables au-delà de 110/120 km/h. La large ouverture du casque et l’absence de bavette de protection provoque des flux d’air très importants. Une paire de bouchon vous permettra, à contrario, de rouler dans un silence relatif à des vitesses importantes. Dans cette configuration, le casque étonne d’ailleurs par son bon maintien ! Pour un peu que vous baissiez un peu votre tête afin de limiter l’entrée d’air et malgré la prise au vent importante de sa face, le casque se comporte parfaitement, aidé en cela par des mousses au bon maintien et le système de fermeture double D parfaitement ajustable. Pour rappel nous roulons sur une 701 Svartpilen, donc sans aucune protection ! Les portions de voies rapides ont ainsi été beaucoup moins dures pour moi que pour mes camarades en jet et masque et jet avec visière. Un excellent point. Concernant la visière, contrairement à nos craintes elle fait au final très bien le job. Efficace, même par temps de pluie (2 gros orages traversés durant 1 heure), elle se manipule facilement et se ferme automatiquement avec une certaine vitesse via les deux boutons pression. Plutôt solide, elle ne s’est pas rayée lors des nombreux nettoyages de moustiques. Plus gênant, le matin avec l’humidité elle est très embuée et nécessite d’être légèrement ouverte. Sûrement un vrai problème en hiver qui nécessitera la pose d’un Pinlock adhésif.






Routes départementales : le paradis avec le Full Moon Mârkö

Elles sont sont terrain de prédilection. En dessous de 100 km/h, le casque est un vrai bonheur avec ou sans visière. Stable et léger, il offre une vision panoramique parmi la plus grande du marché des casques intégraux. Pour les pilotes frileux à l’idée de porter un jet quand on taquine un peu la poignée (Mon arrêt du port du jet vient d’une rencontre avec un sanglier de 100 kilos à 80 km/h et un visage sauvé par un casque intégral…), le Full Moon Mârkö est vraiment un compromis idéal. L’intégral s’oublie au profit du faux jet et aucune sensation d’enfermement avec ce dernier ! Le confort du casque est d’ailleurs également appréciable en zone urbaine ou son large champ de vision permet une conduite en sécurité contrairement à des intégraux plus protecteurs mais moins pratiques quand il s’agit de bénéficier d’une parfaite visibilité.





Le point faible du casque Mârkö intégral

Pas grand chose à redire sur ce Mârkö à l’exception de l’entrée excessive de flux d’air et l’insuffisante d’aération pour ce qui est de l’écran ! Si notre périple s’est réalisé dans des températures très clémentes (entre 25 et 35 degrés), nul doute qu’en hiver les flux d’air froid viennent noircir le tableau et que le système d’aération frontal ne soit que d’une efficacité relative. Tour de cou et Pinlock obligatoires dans tous les cas. Rien de rédhibitoire pour autant et au regard des qualités globales du casque et de la sécurité offerte, pour notre part ce casque serait à n’en point douter, notre casque de tous les jours en ville.

Full Moon Mârkö : un prix attractif

Conforme à sa philosophie, la marque Mârkö propose un intégral carbone à un prix très étudié, 499,95€ pour notre modèle haut de gamme en carbone, mais le Full Moon existe également dans une version un peu plus lourde de 200gr à partir de 359,95€. Ne cherchez pas, à ce prix pas beaucoup de concurrence par rapport au confort général apporté. Certains casques jet “Haut de gamme“ sont au même prix mais n’offrent pas de protection, sont livrés sans visière, et le gain de poids n’est pas vraiment significatif ! Dans tous les cas, si vous cherchez un casque pour des parcours mixtes optimisés, de notre point vue, le Full Moon Mârkö est une alternative sérieuse.

Caractéristiques techniques du Full Moon Mârkö

  • Casque de moto intégral avec une coque externe en fibres de carbone doté d’une mentonnière au profil ultra bas alliant sécurité, légèreté ce qui permet d’avoir un champ de vision très large et un excellent confort.
  • Ce casque au look vintage 2 tailles de coques (XS à M) et de (L à XL) calotins internes en EPS (polystyrène expansé) à multiples densités permettant une meilleure absorption des chocs et un ajustement à votre morphologie
    -Intérieur en tissu anti-bactérien démontable et lavable pour une hygiène parfaite
  • Coussinets de joues 3D Cut pour une poches pouvant accueillir des écouteurs · Système de ventilation performant intégré
  • Boucle de fermeture double D permettant un ajustement précis du serrage et une meilleure résistance à chaque mise en place du casque
  • Livré avec un écran incolore, d’autres écrans sont disponibles en option sur notre site·
  • Poids : 1200g (+/- 50g)
  • Casque disposant d’un système d’attache permettant l’utilisation d’un masque goggle (par exemple B3 disponible en option sur notre site)
  • Casque Homologué et certifié ECE 22.05

Deux cadeaux SENA à gagner 1 casque connecté + 1 intercom/vidéo Valeur : 780€

Participer

Jeux-concours par tirage au sort sans obligation d’achat.
Visuels non-contractuels.

À gagner 1 casque Savage Bluetooth 4.1
Sena

À gagner 1 système 10C Evo
Sena

Jeux-concours par tirage au sort sans obligation d’achat.
Visuels non-contractuels.

Actualités

Tout lire
23.11.2020

Scrambler Yamaha 500 SR Type 7E/7D par Autofabrica

Autofabrica continue à nous livrer sa version de la moto idéale pour pratique le Off Road de (...)

21.11.2020

Blousons en cuir Classic Legend Motors

Beaucoup de couleurs dans un univers du “cuir“ habituellement dominé par le noir et le marron, des (...)