Mon compte
Les actualités motos

La fin des chutes à faible vitesse avec Yamaha ?

Que dire de cette nouvelle ! Yamaha travaille en ce moment sur un système baptisé AMSAS pour Advanced Motorcycle Stability Assistance System, dont l’objectif est de stabiliser la moto jusqu’à 5 km/h. Cette technologie a pour finalité de supprimer les chutes à basse vitesse…Après la conduite assistée, nous voici avec l’équilibre assisté. À ce stade, nous n’aurons même plus besoin de passer le permis. Plus sérieusement, nous avons du mal à comprendre le développement de telles technologies aux vues de l’esprit même du pilotage des motos. Derrière cette technologie, se cache une volonté de rendre accessible au plus grand nombre la pratique du 2 roues…et donc l’augmentation des ventes. Pour autant, que vaudra un pilote sur la route quand il ne saura pas maitriser sa moto au démarrage ou à l’arrêt ? Pas sûr que la route soit très sûre. Il est bon de se rappeler le nombre d’accidents de scooters chaque année, accidentologie en partie due à un manque d’expérience des nouveaux pilotes pas ou peu formés à la pratique du 2 roues. La technologie AMSAS est developpée via deux moteurs électriques sur la direction et sur la roue avant. Ces derniers contrôlent respectivement le mouvement du guidon et de la roue. Dans la vidéo le système est monté sur modèle Yamaha R3, mais le constructeur japonais souhaite développer cette technologie sur l’ensemble de ses motos de séries à moyenne échéance. Il ne précise pas quel sera le surcoût de cette assistance.



La vidéo du système AMSAS Yamaha

Crédits vidéo & photos : Yamaha / Droits réservés.

Equipements Motos
Airbag moto Ixon IX 337,63€ 399,99€
Chaussures DXR Arago 103,92€ 179,90€
Casque ROOF RO9 BOXXER 417,60€ 464€
Baskets DXR CLAYTON 79,92€ 119,90€
BLACK WEEK Veste Rev it TRAFALGAR H2O 207,99€ 259,99€
Blouson Helstons BOMBARDIER THUNDER 652,80€ 816€
aucun commentaires

    Soyez le premier à faire un commentaire

En poursuivant la navigation sur ce site, j'autorise l'utilisation de cookies de suivis et de préférences.