Mon compte
Actualités

Cafe Racer Virago Yamaha XV750 par Przemek

Sur la base d’une Yamaha XV750 Virago de 1981, Przemyslaw Swidlinski nous livre une préparation hors norme qui prend son inspiration dans les films de SF. Cet ingénieur en mécanique de 45 ans travaille sur des cyclomoteurs et des motos depuis près de 30 ans, juste pour se faire de l’argent pour les vacances. De préparations en commandes client, il en est venu à réaliser son rêve et à consacrer une partie de son emploi du temps à la réalisation de préparations. Custom à l’ancienne, façon chopper léger, la XV750 a été produite de 1985 à 1996 avec un certain succès dans la famille Virago Yamaha. Elle reste l’un des incontournables de la préparation car la moto est fiable, son bycilindre en V en impose, son cardan lui octroie un entretien des plus réduits et la base reste abordable. Les préparations sont nombreuses comme celle de Jerem Motorcycles que nous vous avons présenté il y a peu.

Le Cafe Racer Virago Yamaha XV750 : Nosce Te Ipsum

Côté transformation, Przemek s’est attaqué en priorité à alléger la moto de tout ce qui était inutile puis s’est penché sur le couple réservoir/coque de selle pour apporter une ligne élancée et aérienne à l’ensemble. Après avoir refait la boucle arrière, il a ainsi conçu, sur mesure, un ensemble habillé d’un revêtement chromé du plus bel effet. Une selle minimaliste en cuir et sur mesure vient prendre place entre les deux éléments. Avec les poignées, elles sont les seuls éléments qui apportent une touche de “couleur“ sur la Nosce Te Ipsum (Citation latine qui signifie : Connais toi toi-même…). Chromes, aciers et aluminium sont majoritaires et de mises sur la XV750. Les jantes ne sont pas d’origine mais conservent leur côté vintage avec un frein tambour à l’arrière et des rayons plus stylés que les branches originelles. La nouvelle ligne d’échappement sur mesure apporte la touche finale à l’ensemble et participe grandement à la ligne visuelle. Côté poste de pilotage l’on retrouve la fourche d’origine avec de nouveaux guidons bracelet et de nombreux accessoires Motogadget pour apporter une touche de modernité. Pour l’électricité, Przemek a choisi de camoufler la majorité des composants dans la coque de selle afin d’offrir une ligne générale épurée. Le résultat est très réussi même si nous aurions préféré un travail de polish sur le moteur pour plus de cohérence.

La galerie du Cafe Racer Virago Yamaha XV750 : Nosce Te Ipsum
























Crédits vidéo & photos : Przemek / Droits réservés.

1 commentaires
  • Lorenzo

    On ne peut nier la qualité du travail et les efforts consentis pour réaliser une moto originale mais le résultat n’est pas très joli. Un café-racer avec un v-twin et cardan, c’est assez curieux et c’est pas dans l’esprit du genre... Bref, ça casse pas 3 pattes à un canard comme on dit. Mais bon, les goûts et les couleurs....

En poursuivant la navigation sur ce site, j'autorise l'utilisation de cookies de suivis et de préférences.